Discussions techniques

Application Smartphone Android / IOS pour régates réelles
Post Reply
bob demester
Site Admin
Posts: 754
Joined: 03 Apr 2013, 15:36

Discussions techniques

Post by bob demester » 28 Apr 2020, 20:13

Ici vous pouvez poser toutes les questions techniques dont vous auriez besoin pour paramétrer et utiliser Avalon Offshore.

ji76
Posts: 4
Joined: 28 Apr 2020, 17:56

Re: Discussions techniques

Post by ji76 » 29 Apr 2020, 00:47

a quand un AIS via internet ? :p 8-)

User avatar
jef
Posts: 268
Joined: 18 Apr 2013, 21:09

Re: Discussions techniques

Post by jef » 29 Apr 2020, 17:53

Satan sort de ce corps :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

User avatar
GeGaX
Posts: 488
Joined: 12 Feb 2017, 10:42

Re: Discussions techniques

Post by GeGaX » 29 Apr 2020, 18:08

AIS par le net, ce truc ne devrait pas exister ...
Connexion à MarineTraffic et tutti quanti devrait être interdite, il n'y a pas tout la dessus le suivi en temps réel laisse à désirer de plus il existe des NoMansLand car pas d'antennes relais ...
Pour être safe, rien ne vaut un transpondeur avec splitter qui permet d'utiliser l'antenne VHF en tête de mat au bateau. 😉
Romain (GeGaX-EZ)

User avatar
courtox
Posts: 14
Joined: 23 Mar 2016, 18:05

Re: Discussions techniques

Post by courtox » 29 Apr 2020, 22:34

Bonsoir,
avec l'AIS depuis pas mal d'années, il y a le SAT-AIS, des nano-satelittes en orbites basses, qui captent les trames AIS au milieu d'un bruit de fond énorme. Cet ensemble est transmis à terre dans de gros serveurs qui enlèvent le bruit.
Donc on a des points satellites en gros toutes les 2h pour les AIS class A à 12 Watts , 2 à 4 points par 24h pour des classe B+ de 5W , Les classe B à 2W on a par exemple 3 points un jour l'autre rien puis 1 puis 2. C'est à dire si un Class B de 2W est pile sous le satellite, il est capté, entre 2 satellites qui passent il n'y a rien. Avec de mauvaises connexions une antenne nulle, et bien on est jamais vu...même des stations terrestres.
pour le SAT-AIS, il faut de la puissance, donc l'antenne pas loin du transpondeur sur le balcon.

Ensuite ces points SAT-AIS sont vendus à Marine Traffic et autres, pour être vendus aux armateur qui veulent suivre leur bateaux de par le monde.
C'est celui qui regarde sur Marine Traffic qui paie, pas celui qui a le bateau.

Par exemple en ce moment je regarde chaque jours ou est un Français parti de Tasmanie et qui va en Norvége. MArine Traffic m'envoi des notification s'il entre ou sort d'un port etc ...

L'AIS c'est devenu un énorme réseau social de partage et d'entraide. Pas seulement un outil anti collisions.

Mais ne pas avoir l'AIS par le net ne me gène pas. SI besoin de petites applications sur smartphone te donnent cela (en 4G) et même peuvent envoyer ta position . Pas besoin de transpondeur quand tu est à moins de 20 milles de la côte.

Cela me permet de suivre la course du Figaro en direct, la Jacques Vabre ... Pour le Vendée globe, je ferais des essais, le soucis c'est qu'il n'y a pas de SAT-AIS au delà des 50ème


Je suis un cas particulier, c'est gratuit pour moi.

Exemple départ figaro en Baie de La Baule, sous Avalon , antenne sur le toit de la maison.

ImageIMG_1417 by Francis courteaux, on Flickr

ImageIMG_1418 by Francis courteaux, on Flickr

ImageIMG_1419 by Francis courteaux, on Flickr

Par SAT-AIS MarineTraffic, ANTARCTICA de Georges Meffre

Image

ImageCapture d’écran 2020-04-08 à 23.51.08 by Francis courteaux, on Flickr
Francis

User avatar
admin
Posts: 1022
Joined: 03 Apr 2013, 11:41

Re: Discussions techniques

Post by admin » 30 Apr 2020, 09:49

ji76 wrote:
29 Apr 2020, 00:47
a quand un AIS via internet ? :p 8-)
Je confirme notre position:
- Soit l'AIS est en outil "social" qui est utilisé pour suivre des bateaux amis. Dans ce cas, on peut utiliser Chrome, Firefox ou autres pour se connecter à Marine Trafic ou Vessel Finder. Ca marchera sur un bateau suffisament prés d'une antenne 4G.
- Soit l'AIS est un outil de sécurité et seul un transpondeur AIS (ou au pire un recepteur) est une solution viable. Comme l'AIS est surtout utile au large des cotes, Internet ne peut être une solution viable. Mon transpondeur m'a même evité d'acheter un multiplexeur NMEA.

Maintenant on comprend que certaines applis fournissent cette possibilité. On ne la développera que quand on aura plus rien à ajouter à Avalon Offshore. On préfère mettre nos priorités sur la carto Navionics, les waypoints automatiques, l'optimisation des communications Iridium, l'analyse multi scenarii, etc, etc ... que sur l'AIS par Internet.

User avatar
courtox
Posts: 14
Joined: 23 Mar 2016, 18:05

Re: Discussions techniques

Post by courtox » 30 Apr 2020, 23:30

Bonjour,
Pas de soucis Avalon n'a pas besoin de l'AIS par internet.

SI on capte internet par la 4G on peut utiliser d'autres outils.
Il faut définir les priorités, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de demandes dans ce sens là. Seul peut être ceux qui naviguent à portée de la 4G sans transpondeur et qui souhaitent diffuser leur position par cette méthode dans le nuage internet d' AIS . Sauf que évidement pour les "voir" il faut aussi disposer d'AIS par internet, le récepteur AIS en ondes de type VHF ne peut pas recevoir les trames AIS du monde virtuel.

C'est le chemin qu'à décidé de suivre C-MAP avec leur application embark. Mais ils ne font que de la route automatique, pas du weather routing.
https://support.letsembark.io/

On est d'accord.

Quoique presque tous les navires ont internet à bord, idem pour tous les coureurs d'Océan du style Vendée Globe ou Volvo Ocean Race etc ...

L'avenir est devant nous.
Francis

User avatar
jef
Posts: 268
Joined: 18 Apr 2013, 21:09

Re: Discussions techniques

Post by jef » 30 Apr 2020, 23:44

Haha, StarLink nous gagnera tous ................;

ji76
Posts: 4
Joined: 28 Apr 2020, 17:56

Re: Discussions techniques

Post by ji76 » 01 May 2020, 00:56

jef wrote:
30 Apr 2020, 23:44
Haha, StarLink nous gagnera tous ................;
Grave :lol:

Post Reply